Alix Grousset

Je suis partie seule, un mois à New-York.

Je suis partie un mois à New-York.  J’ai ainsi eu le temps de tester pas mal de lieux et surtout de vivre comme une “locale” et pas seulement comme une touriste. Voici donc mon guide de New-York. Si vous avez des questions, lisez bien tout l’article avant, mais surtout n’hésitez pas ensuite à les poser dans la partie commentaires. Je me ferai un plaisir d’y répondre ! Je tiens également à conseiller de lire les blogs suivants. Ils sont une véritable mine d’or d’informations et de recommandations. Une question précise ? Votre réponse s’y trouvera forcément. 🙂

guide New-York

Cet article va être assez long, mais je le voulais le plus complet possible afin qu’il regroupe un maximum d’informations et de réponses à vos questions. Voici ce que vous allez y trouver, dans l’ordre :

  • La checklist (ce à quoi il faut penser avant le départ)
  • Mon logement à New-York
  • Mes recommandations de restaurants à New-York
  • Les rooftop pour sortir
  • Le budget
  • Faire les courses à New-York
  • Les marchés à New-York
  • Les bons plans à connaître
  • Les comptes Instagram à suivre

Bonne lecture & d’avance… bon voyage !

Un mois à New-York

Avant de partir : la checklist – ce à quoi il faut penser !

Réservation des billets d’avion et du logement :

J’ai pris un Airbnb (c’était encore autorisé au moment de ma résa car je restais + de 30 jours). Si vous souhaitez le lien de l’appart, demandez-moi en message privé sur Instagram. Il était hyper bien placé, mais très sombre.

L’assurance voyage :

J’ai choisi Chapka selon les reco’ de mes proches. Difficile de faire un feedback dans la mesure ou (et heureusement haha), je n’ai pas eu à l’activer.

Faire un ESTA :

Document obligatoire avant l’entrée aux USA à faire sur ce site. Son coût est de 21 $. J’ai reçu la confirmation en 24 heures.

Faire une carte sim :

J’ai pris un forfait sur le site SIM USA avec Data illimitée aux USA, Canada & Mexique de 30 jours à 79 €. Je recommande ! J’ai reçu en France une carte sim 3 jours après ma commande. Une fois à l’aéroport de NYC, il ne me restait plus qu’à échanger ma carte sim française pour la carte sim USA et utiliser mon téléphone comme d’hab’.

À prendre impérativement dans la valise :

Un adaptateur de prise EU vers des prises US, de l’argent liquide en dollars (possibilité de trouver des bureaux de change à l’aéroport). Sur mon blog, vous trouverez un template global à imprimer ou à télécharger pour ne rien oublier dans sa valise.

Avant de venir à new-york pour 1 mois

… j’ai eu la chance d’y venir 4 fois pour de courts séjours d’une semaine. Je logeais systématiquement à l’hôtel car c’était le plus simple. Pour des séjours longs, l’hôtel n’est en revanche pas une solution adaptée (ni en termes de coûts et ni en termes de praticité).

Où était mon logement ?

J’ai choisi un logement à proximité de Central Park (côté East Side). Connaissant déjà bien la ville, je savais que je voulais me mettre près du parc. Le quartier est assez impersonnel, il y a beaucoup de bureaux et n’est pas des plus calmes. Cependant, il est très central et bien desservi, c’est pour cela que je me suis installée ici. J’avais d’ailleurs passé un très bon séjour dans l’hôtel Residence Inn Central Park, en 2019. Idéalement placé pour découvrir la ville dans le cadre d’un séjour de courte durée. Si vous souhaitez une ambiance à taille humaine, je vous conseille dans Manhattan Greenwich village ou West VillageBrooklyn et Williamsburg sont aussi des coins très sympa et plus au calme.

Petit conseil !

Pour les hôtels, essayez dans la mesure du possible, d’avoir une chambre le plus haut possible. Vous y gagnerez en insonorisation et en lumière.

C’est la solution pour laquelle j’ai opté pour ce séjour. Le fait de passer par une plateforme (Airbnb) me rassurait.

Cependant, la loi concernant les Airbnb à NYC s’est durcie ces dernières semaines.

Au moment où je suis partie, il était possible de louer un logement sur Airbnb si :

  • Votre location est d’une durée supérieure à 30 jours
  • Vous êtes 2 au maximum

Je cochais ces cases. Le Airbnb était donc la solution idéale pour moi afin de pouvoir vivre un quotidien et me sentir “chez moi” avec tout ce que cela implique. Notamment une cuisine !

Je ne regrette pas du tout d’avoir opté pour cette option étant de nature introvertie, c’était génial d’avoir “mon endroit”. Entre temps la réglementation a de nouveau évolué.

Pour les auberges de jeunesse, plusieurs abonnées sur Insta m’ont reco’ le site Hostelworld. Je l’ai également vu dans les reco’ de Bruno Maltor, mais je ne l’ai jamais testé cependant.

Mes recommandations de restaurants à New-York

  1. The bar Room (Midtown)
    Un restau hyper sympa avec vue sur les jardins du Moma.
  2. Jongro BBQ (Midtown)
    Si vous voulez un bon barbecue coréen, c’est ici qu’il faut aller. Le resto est situé au deuxième étage du bâtiment, ça ne paye pas de mine de l’extérieur, mais ça en vaut la peine.
  3. Ess a bagel (Midtown)
    Super adresse de bagels sucrés et salés avec une énorme variété de fromages frais de celui aux olives à celui aux Oréos… il y en aura pour tout le monde.
  4. Little Collins (Murray hill)
    Un super spot pour boire un café et prendre un bon petit dej’.
  5. Katz’s Delicatessen (Bowery)
    Un passage obligatoire pour tester le meilleur sandwich au pastrami de New-York. Le lieu est emblématique.
  6. Gray’s papaya (Upper west side)
    Rien à dire sur le rapport qualité/prix: 2,50$ c’est clairement abordable pour New-York. L’enseigne est apparue dans plusieurs séries comme : How I met ou Sex and the City. Les hot-dogs sont bons et à proximité de Central Park, parfait pour un dej’ sur le pouce en plein air.
  7. Maman (Lincoln square)
    Il y a plusieurs adresses aux USA. J’y ai passé de longues heures avec mon ordi. Énorme crush sur le cookie aux noix et le sandwich Gemma’s green goddess sandwich.
  8. Blue stone Lane (plusieurs lieux)
    C’est un coffee shop dans lequel j’aimais bosser et déjeuner. Le AUSSIE Iced LATTE est à tomber et le burrito se défend très bien.
  9. Crumble cookie (Upper east side)
    La nouvelle star des cookies aux USA à tester absolument. Puisqu’un cookie ne suffisait pas, on lui rajoute du glaçage ! Ils méritent la hype.
  10. Levain Bakery (Upper west side)
    La réputation de leurs cookies n’est plus à faire. Mon préféré, le classique “Chocolate Chip”. Visiblement, le double choco’ a aussi son petit succès.
  11. Krispy Kreme (Upper west side)
    Ils débarquent bientôt en France, en attendant c’est LE passage obligatoire à New-York.
  12. Nom Wah Tea Parlor (China Town)
    Le plus vieux restaurant chinois encore en activité de China Town. La déco n’a pas beaucoup bougé depuis ! On se régale de leurs célèbres dumplings.
  13. Tompkins square Bagels (East village)
    Super bagels, bien garnis. Ma reco’ “the stantini”.
  14. Sogno Toscano (West Village)
    Le meilleur italien que j’ai fait à New-York. Côté pâtisserie, on m’a soufflé que leur croissant fourré à la pistache était à se rouler par terre.
  15. Jack’s wife Freda (Soho, West Village, Williamsburg, Chelsea, Union Square)
    On y mange très bien, seul bémol : le bruit. Prenez à emporter ou en terrasse !
  16. THE BUTCHER’S DAUGHTER (Nolita, / West Village / Brooklyn)
    L’un de mes brunch préféré, ma reco’ : Le surfer’s breakfast bowl ! Comme beaucoup de restos à NYC, c’est bruyant.
  17. Innocent Yesterday (Upper east side)
    Un café végé avec option vegan. Je me suis arrêtée ici par hasard et quelle belle découverte.
  18. Hutch and Waldo (Upper east side)
    Parfait pour un dej’ sur le pouce à emporter et déguster dans Central Park. L’avocado toast supplément oeufs pochés est très bon !
  19. MO Lounge
    Ce bar-restaurant est situé dans : l’Hôtel Mandarin Oriental, la vue sur Central Park est à couper le souffle. Ils proposent aussi un afternoon tea pour le goûter.
  20. Time Out Market
    Un food court à Brooklyn avec une vue sur le Brooklyn bridge.
  21. Sunday in Brooklyn (Brooklyn)
    Une adresse très sympa pour déjeuner ou bruncher. Il faut tester les fameux triples pancakes.
  22. Aurora (Williamsburg)
    Un resto italien avec un petit patio très sympa !
  23. Darling (Central Park)
    Le rooftop de l’hôtel Park Lane avec vue sur Central Park. La déco et la vue sont géniales, tout autant que la nourriture.
  24. Laserwolf
    Un resto/grill bar aux inspirations israéliennes sur le rooftop du Hoxton. La vue sur la skyline est très sympa. 10/10 pour le houmous.

Les rooftop pour sortir à NYC

  • 230 th (Flatiron)
  • Le Westlight (Brooklyn)
  • The crown (Chinatown)
  • Rooftop de l’hôtel « The James » (Soho)
  • Le bain (East Village)
  • Le water tower bar (Williamsburg)
  • Hoxton (Williamsburg)

Le budget à NYC pour 1 mois

Le budget est totalement aléatoire selon les voyages et surtout, les logements.

Si vous dormez en auberge de jeunesse, la semaine peut vous coûter 300 $. Si vous prenez un hôtel 4 étoiles, ça pourra monter à 2 500 $. Le logement va donc être la clé de voûte de votre budget.

Pour l’avion, tout dépend de la période et de votre flexibilité lors de la résa’. J’ai la sensation qu’en moyenne on trouve des billets entre 400 € et 700 € l’aller-retour.

Pour le budget alimentation, là encore c’est très variable. On trouve beaucoup à New-York des pizzerias ouvertes 24/24 dans lesquelles l’énorme part de pizza est à 2 $. Et puis, en face de cela vous tomberez sur un petit café qui propose des salades à 35 $ et un latte à 8 $.

Un fast food (type Shake Shack) est environ à 20 $ si vous prenez un plat, boisson, dessert. Idem pour une salade dans un salad bar (type Sweetgreen).

Pour les sorties, si vous prévoyez de faire des musées, comptez en moyenne 30 $ à l’entrée.

Les cocktails sur les rooftop oscillent en moyenne entre 18 $ et 20 $ selon les endroits.

Le seul poste budgétaire sur lequel je pense pouvoir faire une réponse assez unanime, concerne les courses à Manhattan. Mon panier moyen par semaine était facilement 2 fois plus cher qu’à Paris.

Vous pouvez faire des simulations en regardant dès à présent sur les sites de Trader Joe’s et Whole Food. Remplissez un panier fictif avec les produits que vous pourriez acheter sur place.

Si vous avez un budget serré, l’idéal serait de bien planifier l’ensemble de vos sorties/restau’ avant de partir en se laissant une petite marge pour des glaces ou des donuts impromptus. Ainsi, pas de mauvaises surprises, ou alors elles seront minimes !

Selon les choix que vous aurez prévu de faire, vous pourrez ajuster votre budget à vos envies sans vous stresser.

Si vous êtes dans un logement avec une petite cuisine, faites-vous des salades de pâtes pour un pique-nique à Central Park ! Je l’ai beaucoup fait et c’est très sympa pour laisser un peu respirer sa carte bleue.

Idem, si vous avez un logement avec un frigo, n’hésitez pas à demander un doggy bag au restau’. C’est très habituel aux USA, donc, plutôt que de vous forcer à finir votre assiette si vous n’avez plus faim, repartez avec vos restes !

Les courses alimentaires à Manhattan

Comme déjà expliqué dans les précédents templates, les prix sont en moyenne 2 fois plus élevés qu’en France. Pour faire les courses, la meilleure option rapport qualité/prix est Trader Joe’s. Les produits frais sont quali’, il y a tout ce qu’il faut côté produit secs/épicerie et surtout : c’est le Picard local !

Trader Joe’s dispose aussi d’une large offre de produits surgelés. J’avais fait quelques vidéos sur les supermarchés de Manhattan, je les partagerai à la suite de cette story.

D’autres supermarchés existent aussi à Manhattan : Whole FoodsMorton Williamsand co, cependant je les trouve assez inaccessibles pour des courses du quotidien. Idem pour les déli ou les magasins type CVS. Ça peut dépanner, mais pour un gros plein de courses, misez à fond sur Trader Joe’s.

Ayez bien à l’esprit que je fais un focus sur Manhattan car c’est là qu’était située ma location. Certains New Yorkais prennent parfois leur voiture pour aller faire des courses dans de gros supermarchés dans le New Jersey afin que ce soit plus accessible. D’ailleurs à New York, vous ne trouverez pas de supermarchés répondant aux idées reçues que l’on peut se faire sur des quantités gargantuesques. Cela se vérifie plutôt dans de très gros supermarchés en dehors de l’île.

Les marchés à NYC

Plusieurs fois par semaine se tiennent des marchés en extérieur au cœur de Manhattan. Les prix ne sont pas moins élevés qu’en supermarchés, cependant j’ai trouvé les fruits et les légumes nettement meilleurs.

Dans les supermarchés, ils sont assez insipides. Comme chez nous, des producteurs se rassemblent selon des jours et créneaux. Il y a très souvent des boulangers (bien quali’ d’ailleurs). Mon préféré est celui d’Union Square les lundis, mercredis, vendredis et samedis de 8 heures à 18 heures.

D’avril à novembre à Williamsburg, tous les samedis (11h/18h) prend place l’incroyable : SMORGASBURG. Un très gros marché en plein air avec vue sur la Skyline, un incontournable.

Le Chelsea Market et le marché intérieur de Grand Central, sont ouverts 7j/7 et font partie de mes favoris.

Jacks, le bon plan

Allez faire un tour chez Jacks, mi droguerie/mi supermarché. Vous y trouverez des produits du quotidien bien moins chers que chez Target ou dans les supermarchés. Pour les fournitures de maison type lessive, essuie-tout and co, c’est idéal. Oui, parce que je garde quand même un souvenir amer des 6 rouleaux de Sopalin à 11 $ chez Trader Joe’s. Idem pour rapporter des bonbons, snacks et autres joyeusetés US. Les prix sont plus abordables que nulle part ailleurs.

Les bons plans à New-York

  • Voir la statue de la liberté depuis le ferry de Staten Island
    En prenant le ferry gratuit pour Staten Island vous passez relativement proche de la statue de la liberté ! Si vous n’avez pas prévu de la visiter, mais simplement de prendre un ferry pour tourner autour, optez plutôt pour une traversée vers Staten Island. Le départ du ferry se trouve au sud de Manhattan, au Whitehall Terminal. Rentrez dans le terminal et montez par l’escalator. Une fois en haut, il ne vous reste plus qu’à attendre un ferry. Il y a un départ tous les quarts d’heure 24H/24H.
  • L’outlet Levi’s de Staten Island
    La traversée en ferry vous permettra surtout de vous rendre à Staten Island, située à 20 minutes en ferry de Manhattan. Arrivé à Staten Island vous tomberez directement sur un petit village d’outlet, dont le fameux outlet Levi’s. Et ça vaut sacrément le coup (surtout pour les jeans). Parmi les autres boutiques outlet, se trouvent également : Nike, Banana Republic, Gap, Old Navy, H&M et pas mal d’autres. Évitez d’y aller le week-end, car il risque d’y avoir beaucoup de monde.
  • Les activités gratuites
    Le site EventBrite regroupe toutes les activités (payantes et gratuites) à faire proche de vous, à New York et ailleurs. Sur ce site je réservais très régulièrement des cours de yoga et de fitness en plein air, gratuits. Il existe aussi pas mal de comptes Instagram “actu” sur les événements à NYC.

    De même, cherchez le nom des différents parcs sur les réseaux sociaux. Il n’y a pas un jour sans qu’il s’y déroule un lancement de marque, une petite dégustation ou un événement : le cours de yoga du mercredi matin à Bryant Park l’été, le club de lecture du jeudi ou même… un concours de chaises musicales un soir après le boulot.

    Chaque journée est l’occasion de célébrer quelque chose : la journée mondiale des cookies, une dégustation de Crumble Cookies gratos à Columbus Circle… Le 14 juillet : un concert gratuit à Central Park pour la fête nationale française. Bref, en 1 mois de vie à NYC, je n’ai pas passé une journée sans avoir la possibilité de faire un truc gratuit. Certes, la vie à NYC est 2 fois plus chère qu’à Paris, cependant l’offre d’activités gratuites est largement supérieure. En plus des activités présentes un peu partout dans Manhattan, de nombreux musées sont également gratuits, checkez sur internet “musées gratuits New York” afin de pouvoir en inclure certains dans vos visites pendant votre séjour.
  • Les pass’ visite
    Si c’est votre première fois à NYC et que vous voulez faire un max d’activités touristiques en un temps relativement court, je vous conseille de prendre un pass. Vous payez entre 130 et 150 $ selon le pass et vous avez accès à environ 5 des plus grosses attractions touristiques que vous aurez sélectionné (musées, monuments, etc.). En moyenne cela permet d’économiser 40 % du prix à l’unité.

    Ce qui n’est pas négligeable. De mémoire, mes parents nous avaient pris le “City Pass” pour notre première visite en famille. Nous sommes restés 5 jours donc c’était impec’. Checkez sur internet le pass qui correspond le mieux à votre voyage en vérifiant bien sa durée de validité par rapport à vos dates (si vous restez 1 mois, ne prenez pas un pass valable 3 jours).

    Mon petit conseil : la veille de votre départ ou le jour d’arrivée, prenez le(s) pass. Vous recevez alors une confirmation par mail avec les billets. Il suffira de les présenter au moment de visiter/faire l’activité. Pensez toujours à avoir vos papiers d’identité.
  • L’abonnement Pret A Manger
    Alors, ça c’est peut être un poil précis, mais je suis bien contente de l’avoir su, donc je vous drop l’info. Pret A Manger est une enseigne de vente de boissons/restauration rapide, l’équivalent de Starbucks. En France, c’est plutôt cool, mais à NYC c’est carrément mieux. Ils ont beaucoup de choix de boissons et la partie food est clairement plus développée que chez nous. Le bon plan ici c’est l’abonnement “club pret”. Vous pouvez le prendre sur 1 semaine, 1 mois ou 1 année. La semaine est à 10 $, le mois à 40 $ et comprend 5 boissons par jour (latte, limonade, café, chocolat chaud, trucs spécifiques un peu chelou). Et -20 % sur la carte.

    Je bois beaucoup (trop) de café. À NYC, le café peut coûter 8 $, si tu ajoutes du lait. Si tu veux boire un petit café le matin et un chocolat l’aprem, en une journée t’as rentabilisé l’abonnement de la semaine. D’autant que chez Trader Joe’s les capsules de café coûtent : 13 $ le paquet de 10. Ça piquait un peu.

    J’ai trouvé ça particulièrement utile à NYC car j’étais dehors de 9H du mat à 20H. Dès que je voulais faire un petit stop boisson, je n’avais pas à payer, c’était bien agréable. Il y a beaucoup de boutiques Pret dans Manhattan, ce qui rend l’abonnement encore plus utile.

    J’ai téléchargé l’appli Pret A Manger à NYC (pour avoir la version US) et ainsi prendre l’abonnement d’un mois. Tout est bien expliqué sur l’app, 0 regret et aucune difficulté pour résilier l’abonnement une fois revenue en France.
  • Broadway Lottery
    Voir un spectacle à Broadway coûte un certain prix. Les performances sont incroyables, les shows durent rarement moins de 2 heures et les artistes sont souvent mondialement connus. En ressortant de là, on prend une bonne grosse claque de talent. Le coût des places varient en fonction du show et de la date sélectionnée, mais on s’en sort rarement pour moins de 100 $ la place avec une bonne visibilité sur la scène. Si vous voulez absolument voir un show en particulier, réservez vos places sur https://www.broadway.com/ bien en amont du voyage afin d’être sûr(e) d’obtenir le meilleur rapport qualité/prix.

    Si le show vous importe peu, alors vous pouvez faire comme moi et tenter votre chance chaque jour sur ce site. C’est un site totalement safe et en lien avec la billetterie officielle de Broadway.

    Le principe est simple : chaque jour sont misent en ligne des places non vendues pour les show du soir ou du lendemain à prix cassés. Il suffit de s’inscrire tous les matins sur le site en rentrant son mail. À 15h, vous recevez un mail pour vous dire si oui ou non vous avez été sélectionné pour acheter des places. Si oui, vous avez 1h pour finaliser l’achat sur le site de la lottery. Vous pouvez acheter 2 places max. J’ai eu la chance d’être tirée au sort pour voir Shucked. J’ai payé 35 $ pour le soir même, tandis que les dernières places vendues sur le site de Broadway le même soir étaient à 175 $ l’unité. 4 à 5 shows sont proposés à la lottery. Je vous conseille de vous inscrire pour tous, afin de maximiser vos chances d’obtenir une place. Le seul souci de la lottery est que comme son nom l’indique… c’est une lottery ! Vous n’aurez donc aucune certitude d’être tiré(e) au sort.

    Je voulais obligatoirement faire un show avant le départ, j’avais réservé 150 $ dans mon budget pour cela. Donc, j’avais en tête de m’inscrire chaque jour à la lottery et si au bout du voyage, je n’avais jamais été tirée au sort, j’achèterais une place plein pot. Figurez-vous que j’ai été tirée au sort LE DERNIER JOUR pour Shucked. C’était la meilleure soirée du voyage. J’ai adoré !

    Petite info : les shows sont en anglais. Si vous ne le parlez pas couramment, choisissez une comédie musicale dont vous connaissez l’histoire afin de pouvoir suivre au mieux. Il y a souvent des classiques à l’affiche comme Le Roi Lion, Mamma Mia, Harry Potter, etc.
  • Un food tour
    Si vous voulez vous offrir une activité sympa : le food tour peut être un bon plan ! J’avais découvert le compte Insta @nyc.tastetheapple grâce à Mariel (@leblogdeneroli). Mariel avait parlé de Julie, la fondatrice de ce tour sur les réseaux puisqu’elle avait elle-même testé le concept.

    Un food tour kezako ?
    La visite d’un quartier ponctué de stops dégustations ! L’idée est de se balader en découvrant la gastronomie du lieu que l’on visite. J’avais été boire un verre avec Julie, la fondatrice de Taste the Apple pour qu’elle m’explique un peu son histoire. Malheureusement, nous n’avions pas réussi à nous caler pour un tour mais ce sera pour l’été prochain obligatoirement.

    Julie est ADORABLE. C’est une française installée à NYC depuis belle lurette, elle connait donc un paquet de petites pépites de quartiers et aussi… les attrapes touristes à éviter. Elle est hyper solaire, trop sympa et surtout guide touristique, la rendant encore plus légitime à mon sens.

    Allez checker son site, si vous avez envie de réserver un tour, tout y est merveilleusement bien expliqué.

    Dans les grandes lignes, Julie propose différents tours selon les quartiers de NYC. 95 $/personne pour la visite touristique du quartier + nourriture inclue évidemment. Il y a 4 ou 5 stop dans différentes adresses pour déguster des spécialités locales. No stress, ce ne sont pas d’énormes portions, le but n’est pas de terminer le ventre en PLS. D’ailleurs, il est aussi possible de prendre à emporter pour les plus petits estomacs. Bref, de la bonne bouffe, de la culture, des lieux insolites, il fallait que je vous drop’ ça ici car ça peut vraiment être cool à faire ou à offrir !

Les comptes Instagram à suivre

  • @franceinnyc
    Le compte du consulat français à NYC. Hyper utile si vous restez un petit temps sur place pour être au courant des actu’ de la communauté française sur place.
  • @secret_nyc
    Un super compte pour trouver les meilleurs spots de la ville. Le compte est constamment alimenté d’adresses insolites et d’idées d’activités.
  • @shibi.in.newyork
    Le compte Insta de ma copine Shirley ! Shirley a débarqué à NYC au même moment que moi. Sauf qu’elle… c’est pour y vivre ! Sur son compte, elle partage son quotidien de maman nouvellement New Yorkaise. On se ressemble sur beaucoup de points, notamment la passion de la découverte de petits spots insolites.
  • @nyc_forfree
    Ma bible. Chaque jour je checkais ce compte Insta. C’est grâce à lui que je trouvais toutes les activités/événements gratos… comme par exemple la distribution de Skittles à la moutarde, les cookies offerts ou encore les pop up store à ne pas manquer. Si vous ne devez suivre qu’un seul compte Insta, c’est celui-ci.
  • @bryantparknyc
    Je cite le compte Insta du compte de Byrant Park car c’était le plus proche de mon appart’. Cependant, checkez celui ou ceux qui vous intéresse le plus. C’est hyper pratique pour avoir les infos des activités à faire et des événements organisés.
  • @got2gonyc
    Un compte Insta dédié… aux toilettes dans NYC. En partant toute la journée avec mon sac à dos, autant vous dire que trouver les meilleurs spots pour aller faire pipi gratos a été ma mission quotidienne. En story à la Une de ce compte Insta, il y a une carte des toilettes publiques. Ça s’est révélé très utile. La plupart des restos rapides type Starbucks, McDo, Pret A Manger and Co, ont des codes sur la porte des toilettes pour éviter que tout le monde les utilise sans consommer. Mon petit conseil : les centres commerciaux comme Macy’s ou Columbus Circle disposent de toilettes publiques. Ce sont les plus clean !

J’espère que ce petit guide de New-York suite à mon séjour d’un mois là-bas vous aura plu et surtout qu’il vous aura aidé. Surtout s’il vous reste des questions, n’hésitez pas à les mettre en commentaire et j’y répondrai dès que possible. 🙂

Sur Instagram, vous pourrez également retrouver en story à la Une des infos complémentaires, mais aussi, et surtout les reels que j’ai tourné pendant que j’étais là-bas (sous forme de vlogs, de tests, etc.).

À découvrir aussi : mon dernier article lifestyle.

Vous aimerez aussi

Recette – Les verrines façon Snickers

Recette – Les verrines façon Snickers

Des verrines façon Snickers pour le goûter,...

Recette – Curry de pois chiches

Recette – Curry de pois chiches

Vous recherchez une recette de curry de...

Recette – Préfou aux tomates séchées et basilic

Recette – Préfou aux tomates séchées et basilic

Le préfou de ma maman… revisité version...

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez moi sur Instagram

@alix.grousset